راهبات المحبة، سيدة السلام - القبيات

Filles de la Charité

Notre Dame de la Paix - Kobayat

back to NDP

Historique à Kobayat

d’apres web: http://www.fdlcprocheorient.org

 

Répondant à l’invitation de la Providence, manifestée par Monseigneur Bassim, Vicaire Apostolique des Latins, une petite communauté de trois sœurs s’établit en 1979, à Kobayat, village entièrement maronite, à proximité de villages orthodoxes et musulmans, en bordure de la frontière syrienne. La maison appartient aux Pères Carmes qui ont sur les lieux une école de garçons. Une partie des locaux était confiée aux religieuses carmélitaines qui dirigeaient une école primaire de filles et un petit centre de soins. Ces religieuses, se repliant sur une autre région, quittent Kobayat.
1979 – 1980 est une période de tâtonnement : la maison est une annexe de la Miséricorde de Tripoli. Le 22 novembre 1980, la maison devient autonome. 
Le dispensaire proprement dit, très peu développé consiste surtout – habitudes acquises – à fournir des médicaments prescrits par les médecins dans les cliniques privées, à assurer la consultation médicale, une fois par semaine, par un médecin interniste et à donner les soins tous les jours suivant les besoins ( jusqu’à 9 h du matin maximum )
      
Le centre médico-social
En 1979, Le Prince Edouard de LOBKOWICZ, qui est au Liban en qualité de ministre plénipotentiaire  de l’Ordre souverain de Malte a un projet général : l’expansion maximale de l’aide humanitaire  dans un pays ravagé par la guerre, particulièrement par le développement d’un réseau sanitaire s’étendant sur tout le territoire libanais.
Son projet particulier : un dispensaire dans le AKKAR. Ce projet s’accorde parfaitement au désir des sœurs de Kobayat : il est donc très rapidement adopté et la mise à exécution est immédiate. En effet, les Révérends Pères Carmes offrent le terrain ; l’Ordre de Malte prend à sa charge les investissements et les frais de fonctionnement et une soeur en assumera la direction.

 

Visite aux villages
Tandis que le centre médico-social sort de terre, la communauté s’oriente vers les villages qui ont beaucoup souffert de la guerre. Ils sont éloignés d’une demi-heure à trois quarts d’heure de voiture de Kobayat, mais la route n’est qu’un grand sentier pierreux, dont on ne voit plus le macadam, du moins s’il a existé dans ces chemins difficiles. Tandis que l’unité médicale mobile sillonne les mauvais chemins, le centre se construit, il sera inauguré le 4 octobre 1981.

Les services essentiels se mettent en place et les activités continuent sur place et à partir de l’unité mobile dans les villages de la région : 11817 cas médicaux en 2004.
Jouxtant le dispensaire, pour répondre aux besoins des mamans au travail, une garderie a été ouverte en 1996. Un restaurant du cœur fonctionne pour 24 personnes à domicile.
L’école primaire est subventionnée par l’Etat et donc à la portée des pauvres. La communauté reste fidèle aux principes d’éducation chrétienne. 
       
En cette fin du 20e siècle, l’enseignement est en pleine mutation dans toutes les disciplines, les méthodes, les moyens. Il faut aussi beaucoup plus d’espace qu’autrefois ! Le nombre des élèves croissant du fait de la mixité, la communauté étudie la possibilité d’une installation stable hors du village, ce qui permet l’acquisition, à moindre prix, d’un bien fonds très spacieux en vue de l’avenir. La décision prise, le terrain acheté, reste le point noir : comment construire sans capital ? De généreux donateurs aident au financement. L’école primaire entre en fonction en 2002. Le premier cycle de l’enseignement est ouvert. En 2002, l’école regroupe 423 élèves dont 54 dans la section complémentaire.

 

Missions / Oeuvres

Les missions de la maison sont diverses, mais peuvent être résumées ainsi :
- Ecole primaire et préscolaire mixte gratuite
- Ecole complémentaire
- Repas gratuit pour tous les élèves, professeurs et employés
- Cours de rattrapage (pour retardés scolaires), en été par des volontaires français
- Colonies de vacances et centres aérés pour les enfants du village et des villages environnants
- Accueil de Groupes de prières et de loisirs
- Possibilité d’hébergement pour une quinzaine de personnes
- Centre Médico-social de l’Ordre Souverain de Malte
- Visites à domicile sociales et médicales
- Garderie de la naissance à trois ans
- Mouvement Guides et scouts (réunions et camps d’été)

 

 

photos by Hilda K.

powered, designed & supported by

www.kobayat.org, All Rights Reserved

Webmaster Elie

Email: elie@kobayat.org

back to NDP